Le product owner n’est pas le chef des développeurs

Agilité / Scrum, Politiquement correctPas de commentaire

Vous êtes ici :, Politiquement correctLe product owner n’est pas le chef des développeurs

Temps de lecture : 3 minutes

Pourquoi le product owner n’est pas le chef des développeurs?
La preuve en 9 étapes.

Souvent quand un nouveau développeur rejoint l’équipe, l’une des premières informations que je lui donne est la suivante :

« bienvenu, je ne suis pas ton chef et nous sommes donc au même niveau hiérarchique ».

Je me souviens bien d’un des développeurs (coucou Marcelin!) qui m’a dit :

« Je ne suis pas d’accord,
c’est toi qui me dit quoi faire
c’est toi qui a la responsabilité du projet
c’est toi que le client va allumer le premier si ça ne marche pas
c’est toi qui vérifie si mon travail est bien fait en le testant,
donc tu es mon chef ».

J’ai également rencontré des product owners qui m’ont dit qu’il était évident qu’un product owner soit le chef des développeurs.

Pour leur faire comprendre que ce n’était pas le cas j’ai donc inventé l’analogie du serveur (product owner) et du cuisinier (développeur).
Bien avant d’être informaticien (dans une autre vie donc) j’ai été serveur en restauration.
Comme tout jeune de 18 ans, j’avais donc besoin d’argent et j’ai travaillé pour divers restaurant pendant à peu près 2 ans.
Aujourd’hui je suis product owner et pourtant je trouve qu’il y a énormément de similitudes entre le métier de serveur en restauration et celui de product owner.

Les voici en 9 étapes :

1 – Le serveur accueille le client, mais aussi peut le refuser pour diverses raisons


Les cuisiniers sont à la rue : le serveur n’a donc pas de CAF (capacité à faire), il doit donc expliquer au client qu’il ne peut pas réaliser son projet (qui est de manger) tout de suite car il y a déjà d’autres projets en cours.
Cependant il est fréquent que le serveur dise aux client « revenez dans une heure », sous entendu « nous aurons plus de CAF d’ici là ».

2 – Le serveur prend la commande auprès des clients


Moi ça me fait furieusement penser à un recueil de besoin non?

3 – Le serveur note la commande sur son carnet (ou sa tablette, nous ne sommes plus en 1998)


Une belle user story quoi : « En tant que client, je souhaiterais une pizza napolitaine mais sans oignon »

4 – Le serveur transmet la commande en cuisine et reprécise à haute voix s’il y a des spécificités : « Une napolitaine sans oignon s’il vous plaît! »


En gros il remplit le backlog et explique au besoin l’US.

5 – Le cuisinier lui répond « Dans 30 minutes pour la napolitaine! »


Fort de cette information, le serveur va donner une visibilité sur la roadmap au client afin qu’il ne s’impatiente pas (trop). « La pizza arrive dans 30 minutes mais pour vous faire patienter je vais vous servir l’apéritif »

6 – Le cuisinier a terminé la pizza, il informe le serveur qu’elle est prête à être servie


Vous avez deviné : c’est une livraison en recette.

7 – Le serveur contrôle si la commande est conforme


Il effectue donc la recette afin de vérifier si le produit est bien celui attendu par le client (« le client avait précisé sans oignon »)

8 – Une fois les oignons retirés (oui les cuisiniers font des trucs comme ça aussi), le serveur apporte la pizza au client


Et c’est parti pour la mise en production !

9 – Le client reçoit sa pizza et il va demander plein de petites choses en plus, du parmesan, de l’huile pimentée etc.


On lui assure le support post mise en production du produit livré.

On peut donc voir une grosse similitude entre le métier de serveur et celui de product owner. Alors je vous repose la question autrement :

Pensez vous que le serveur est le chef du cuisinier?


A moins que le serveur ne soit lui même patron du restaurant, la réponse est définitivement non.

Alors pour quelle raisons le product owner serait le chef du développeur?

Et vous, qu’en pensez vous? Êtes vous d’accord avec l’analogie ci-dessus? Voyez vous un contre exemple?

Je vous assure qu’aucun serveur ou cuisinier n’a été maltraité durant cette expérience 🙂

À propos de l'auteur

Passionné par les relations sociales et la psychologie humaine que ce soit au bureau, dans le monde du travail et même ailleurs, j'ai créé ce blog pour vous faire partager mon univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut